Tatouage : ce qu’il faut savoir avant de le faire

Les tatouages sont des marques permanentes sur la peau, et même si les moyens de les faire disparaître sont chaque jour plus avancés, ils sont coûteux et demandent du temps et du dévouement. Il est donc très important que vous réfléchissiez calmement avant de décider de faire un tatouage et que le choix du motif ou de la phrase soit fait sans précipitation. En prenant ces précautions, vous aurez moins de chances de regretter ce que vous avez fait après un certain temps.

Ce qu’il faut savoir avant de le faire

Les tatouages réalisés dans le seul but de se sentir membre d’un groupe ou d’une tribu peuvent également susciter des regrets à l’avenir, car ils ont été réalisés dans le seul but de s’intégrer à une catégorie et non par volonté propre. Enfin, les tatouages qui sont “à la mode” et que tout le monde fait peuvent également générer un certain malaise lorsqu’ils deviennent trop courants et que la personne peut finir par vouloir les couvrir elle aussi. Compte tenu de tous ces facteurs, il est clair qu’il est essentiel de réfléchir à deux fois avant de se faire tatouer et de choisir un motif qui a vraiment un sens dans votre vie. Et pour éviter les choix les plus désastreux, consultez cette liste de tatouages qui peuvent vous apporter le plus de regrets.

1. Tatouage de couple ou nom du petit ami

Même si vous voulez que les relations soient éternelles, il est impossible de garantir qu’elles ne se termineront jamais. Et même si la possibilité d’une fin est très lointaine, elle existe, elle existera toujours. Il est donc bon de faire attention avant de graver son nom de façon permanente dans votre peau. Alternative : pour représenter votre amour pour quelqu’un, au lieu d’écrire son nom, tatouez un cœur ou un symbole quelconque qui représente le couple. Il sera plus facile de vivre avec cela si la romance se termine.

2. Noms d’artistes, de groupes et de célébrités

Vos goûts et vos préférences ont tendance à changer au fil des ans et en fonction de vos expériences de vie. Votre amour pour un certain groupe ou un groupe célèbre sera-t-il vraiment si éternel qu’il faudra vous faire tatouer votre nom ? Alternative : tatouez une phrase d’une chanson de cet artiste ou une citation de la célébrité, tant que c’est quelque chose qui a vraiment une certaine représentation dans votre vie, quelque chose que vous ne regretterez probablement pas.

3. Symboles d’autres cultures, sociétés ou religions

Lorsque vous choisissez un symbole d’une culture que vous ne connaissez pas, le risque de se tromper est grand, surtout lorsqu’il s’agit de cultures et de religions plus méconnues et dont il est difficile de trouver des références vraiment fiables. Alternative : tatouer un symbole plus connu dont la signification est claire et plus populaire, comme le symbole de l’infini ou le symbole de la paix.

4. Phrases dans des langues que vous ne maîtrisez pas

Une autre erreur courante typique d’une personne qui se fait des tatouages sans faire de recherches bien à l’avance. Si vous ne parlez pas la langue de la phrase que vous voulez tatouer, le risque de commettre une erreur commence là. Ne tatouez que si vous avez une personne de confiance pour vérifier si la phrase est correcte, si l’orthographe est correcte et si la signification est vraiment celle que vous voulez exprimer. Alternative : tatouez une phrase dans la langue que vous voulez faire mieux connaître. Quel que soit le cliché que l’on se fasse faire un tatouage, au moins, vous aurez plus de moyens de savoir ce qu’il signifie et ce qui est vraiment bien.

5. Références aux drogues

Même si vous pensez que c’est cool aujourd’hui de tatouer une référence à la marijuana ou à d’autres drogues, licites ou non, les chances que vous trouviez cela abominable dans le futur sont grandes. Prenez garde. Outre ce facteur, le tatouage d’un objet lié à la drogue peut entraver votre vie professionnelle. Alternative : au lieu de tatouer une feuille de marijuana, tatouez un aliment que vous aimez.

6. Références sexuelles

Lorsqu’on est adolescent ou encore très jeunes, il est courant d’avoir envie de se faire tatouer des images liées au sexe afin d’être drôle, mais avec le temps, ce type de tatouage peut avoir le goût amer du regret. Alternative : si vous tenez trop à tatouer quelque chose en rapport avec le sexe, une alternative consiste peut-être à dessiner quelque chose de petit et à un endroit discret sur le corps.

7. Portraits

C’est le genre de tatouage qui fait très souvent peur et qui finit par n’avoir rien à voir avec le visage de la personne tatouée. Les traits ne sont pas toujours aussi naturels qu’on pourrait le croire. Alternative : si vous voulez honorer votre enfant, votre mère ou votre père par un tatouage, il est préférable d’écrire votre nom ou de dessiner quelque chose qui vous rappelle cette personne chère. Si vous voulez honorer un petit ami ou un mari, retournez quelques articles et relisez le numéro 1.

8. Tatouages “mode”

Les tatouages sont presque comme la mode des défilés, à chaque saison, certains dessins deviennent une tendance et beaucoup de gens finissent par le faire juste parce que c’est “en hausse”. Il est bon de se rappeler que le tatouage est éternel et que lorsque la mode passe, vous pouvez trouver le dessin un peu ridicule s’il n’a pas de signification personnelle. Alternative : dessinez ou écrivez sur le tatouage quelque chose qui a marqué votre vie, un moment important, une citation que vous aimez, bref, quelque chose de significatif au lieu de quelque chose qui n’est qu’à la mode.

9. Logos de marque

C’est une idée que vous regretterez sans doute. Dans 30, 60 ans, penserez-vous toujours qu’il est cool ou drôle d’avoir les armoiries de Chanel sur le cou ou le symbole de McDonalds sur le bras ? Alternative : repensez votre tatouage. Êtes-vous sûr de devoir vous faire tatouer une marque sur le corps ?

10. Tatouages sur les mains, le cou ou le visage

Les tatouages dans des endroits qui semblent toujours apparents peuvent non seulement fatiguer, mais aussi causer des problèmes dans des emplois très formels ou traditionnels, où les clients et/ou les collègues ont une mauvaise opinion des tatouages. Mais si vous croyez que vous ne vous lasserez pas de voir ces tatouages, allez-y. Mais n’oubliez pas, sur le visage, par exemple, qu’il ne sera pas si facile de recouvrir un dessin d’un plus grand au cas où vous le regretteriez. Le résultat final peut devenir étrange. Réfléchissez donc bien avant de le faire. Alternative : pour ne pas en avoir marre de voir son tatouage tous les jours en permanence, optez pour des endroits plus cachés du corps, comme les côtes, le dos, la nuque.