L’impact de la ménopause sur les cheveux

Le passage des années vous apporte beaucoup de bonnes choses : maturité, connaissances, expérience, souvenirs. Mais, malheureusement, certains des changements liés à l’âge ne sont pas aussi positifs. Et chez les femmes, la ménopause est certainement l’une des principales. Vers l’âge de 50 ans, vous subissez plusieurs transformations qui ont un impact sur votre apparence, vos habitudes et votre esprit.

Les changements hormonaux qui se produisent au cours de cette phase peuvent laisser vos cheveux sur le carreau. En effet, la quantité, l’hydratation et l’aspect naturel des mèches changent profondément.

Avec la ménopause, il est normal que vos cheveux paraissent plus fragiles et deviennent plus cassants. En outre, la baisse de la production de mélanine entraîne l’apparition de cheveux blancs. Si la peur de ces changements taraude votre tête et que que vous vous demandez s’il est possible de revenir en arrière, alors vous allez aimer ce post ! Découvrez, ci-dessous, quelques caractéristiques des cheveux pendant cette période et, bien sûr, quelques conseils pour traiter les fils.

Caractéristiques des cheveux pendant la ménopause

Tout comme les autres parties du corps, les cheveux souffrent également de l’action du temps. Au fil des années, il y a une baisse hormonale naturelle, ce qui rend les cheveux plus secs. Bien que la ménopause n’ait pas de date précise pour arriver, il est courant qu’elle survienne entre 45 et 60 ans. Pendant cette période, la production de progestérone, d’œstrogènes, de collagène et d’élastine diminue de manière significative et les mèches reflètent ce changement.

La réduction des hormones féminines peut également laisser place à l’augmentation des niveaux d’androgènes, ce qui finit par contribuer à la perte de cheveux et aussi à l’apparition de mèches dans d’autres parties du corps, notamment au niveau du visage. L’arrivée de la ménopause est marquée par la sécheresse et les changements d’épaisseur et de couleur des cheveux. Mais, sans aucun doute, l’une des caractéristiques les plus frappantes est la perte de cheveux accentuée.

Perte de cheveux pendant la ménopause

Ce n’est pas seulement votre patience qui s’effrite ? Avez-vous également remarqué une augmentation de la perte de cheveux ? Sachez que ce problème est assez fréquent pendant la ménopause. Ce processus se produit en raison de la diminution de la production d’œstrogènes suite à la baisse des niveaux de collagène, qui est le principal allié de la bonne santé des cheveux.

Pour comprendre l’origine du problème, il est important de connaître la transformation que vous subissez. La perte de cheveux est un processus naturel pendant la ménopause, influencé par les changements hormonaux. Pendant cette phase, il est également fréquent que les niveaux d’hormones androgènes “forcent” les follicules à entrer dans la phase de repos, ce qui entraîne l’affaiblissement et la perte progressive des cheveux.

Soins des cheveux pendant la ménopause

Une chose est sûre : vos cheveux changent au fil des ans. Mais ne désespérez pas : bien que vous ne puissiez pas arrêter le temps, il est possible, avec un peu de soin, de garder vos cheveux en meilleure santé et ne pas souffrir autant des changements causés par la ménopause. Découvrez, ci-dessous, quelques conseils :

1 – Boire de l’eau

Il est essentiel de boire beaucoup d’eau pour préserver les fonctions de l’organisme et garder la peau et les cheveux hydratés.

2 – Ouste, paresse !

Saviez-vous que les exercices physiques stimulent la régénération des cheveux ? La pratique de ces activités permet de contrôler, d’inverser ou d’éviter l’accumulation de graisse et l’obésité, en réduisant également la perte de cheveux. En outre, les exercices libèrent des endorphines, qui sont responsables de la sensation de bien-être. L’exercice physique entraîne une réduction naturelle des niveaux de stress et d’anxiété, ce qui renforce la protection de vos cheveux.

Randonnée, musculation, méditation, yoga, aquagym, vélo : tout est permis, l’important étant de ne pas rester immobile !

3 – Vous êtes ce que vous mangez !

Le soin des cheveux pendant la ménopause doit commencer par l’intérieur, ce qui signifie que vous devez prendre soin de votre alimentation. Une alimentation équilibrée, riche en vitamines, en protéines, en calcium et en magnésium, est importante pour maintenir la force des cheveux et stimuler leur croissance.

Les oléagineux, les feuilles sombres, les carottes, les haricots, les fruits de mer, le poulet, les œufs, les patates douces, les abricots et les myrtilles doivent figurer sur votre liste de courses ! Vous pouvez consulter un nutritionniste pour mettre au point des menus personnalisés qui amélioreront votre santé globale.

4 – Accordez une attention particulière à l’hydratation des cheveux

La lubrification naturelle des cheveux et du cuir chevelu diminue également en raison du processus de vieillissement. C’est pourquoi il est important d’investir dans l’hydratation pendant la ménopause.

Le gros problème est que la plupart des produits vendus ne sont pas conçus pour répondre aux besoins des femmes dans cette phase. Il est important d’opter pour des lignes de soins capillaires anti-âges qui aident à donner du volume aux cheveux. Les produits à base de silicone aident à hydrater sans alourdir, ce qui rend la perte de volume moins évidente.

5 – Méfiez-vous des procédés chimiques

Bien que de nombreuses personnes assument fièrement leurs cheveux blancs, la teinture des mèches est encore assez courante. Si les cheveux ne sont pas bien soignés avant la coloration, le produit chimique rendra les fils plus fragiles. Le tonalisateur est une bonne option pour teindre les cheveux d’une manière moins agressive.

6 – Évitez l’agression des cheveux

Peu importe la phase de la vie : éviter l’agression des cheveux est toujours essentiel ! L’excès de chaleur, provoqué par l’utilisation de sèche-cheveux et de fers à lisser, affaiblit vos cheveux et les rend plus susceptibles de tomber. Éviter ces agressions ou utiliser des produits qui en minimisent les effets, comme le protecteur thermique, est essentiel pendant la ménopause.

7 – Parlez-en à votre médecin

En général, tous les conseils précédents apportent beaucoup d’avantages. Mais si votre perte de cheveux est très prononcée, la cause peut être liée aux niveaux d’hormones, et une substitution peut être nécessaire pour les réguler.

Bien que vous ne puissiez pas sauter cette phase de votre vie, il est possible de faire la paix avec la ménopause grâce à des conseils simples ! Gardez toujours un œil sur les changements de texture de vos cheveux et utilisez les soins nécessaires pour les maintenir toujours en bonne santé !

Et si vous continuiez à vous informer sur le sujet ? Consultez également l’article que vous avez besoin avec 10 conseils pour prendre soin des cheveux gris. A la prochaine fois !