Les meilleures astuces pour éliminer les acariens

Même s’il est impossible d’éliminer complètement les acariens de votre maison, il existe plusieurs méthodes préventives qui permettent de réduire leur présence de façon considérable. Dans les paragraphes suivants, vous trouverez les moyens les plus efficaces et les plus naturels pour les évincer, et ce, en utilisant des objets que vous avez déjà chez vous. Cependant, commençons par mieux connaitre les acariens…

Vie et mode de reproduction des acariens

Les acariens, des parasites microscopiques indétectables, sont souvent les cauchemars des personnes présentant des allergies. Effectivement, ces invisibles et indésirables petites bêtes se nourrissent de la peau des humains et des animaux. Littéralement, ils sont des millions à vivre dans la literie, les tapis, les tissus d’ameublement et les vêtements. On les trouve aussi là où la poussière a tendance à s’accumuler dans la maison. Ce contenu vous indiquera comment vous en débarrasser avec de la manière la plus simple.

Par ailleurs, il est bien de savoir qu’au cours de sa vie, un acarien peut produire des déchets jusqu’à 200 fois plus de son propre poids corporel. Ces excréments peuvent provoquer divers problèmes de santé, surtout des réactions allergiques comme : des difficultés respiratoires, de la toux, de la congestion nasale, des démangeaisons et des larmoiements.

Comment éliminer les acariens ?

Pour éliminer ces parasites de votre maison, suivez ces quelques conseils :

  • Abaisser la température et le taux d’air humide à l’intérieur

Puisque les acariens aiment vivre dans un environnement où la température est comprise entre 24°C et 27°C avec une humidité d’environ 70 à 80%, tout climat qui se trouve en dehors de cette zone ne les tuera pas. Au contraire, il les poussera hors de leur zone de confort et ralentira leur reproduction.

En effet, ces parasites vivent aussi, confortablement, dans une température similaire à celle des humains, mais préfèrent une atmosphère humide plus élevée. De ce fait, celle inférieure à 70 % réduit leur taux de reproduction. Essayez donc de maintenir l’humidité relative de votre maison à 50 %. Par ailleurs, il est aussi nécessaire de régler la température à l’intérieur de votre maison à 21°C maximum. Ces deux manières permettront de les chasser.

Pour mesurer le taux d’humidité dans la maison, utilisez un moniteur électronique. Si vous constatez que celui-ci est toujours supérieur à 50 %, essayez de faire circuler l’air de l’intérieur en utilisant des aérations et des ventilateurs. Ouvrez toujours vos fenêtres. Par ailleurs, il est aussi envisageable de la contrôler avec des climatisations et des déshumidificateurs.

  • Nettoyez et dépoussiérez régulièrement votre intérieur

Comme il a été évoqué, les acariens vivent et se nourrissent de la poussière composée de cellules de peau morte. L’homme en déverse chaque jour suffisamment pour nourrir un million de ces parasites. Il est donc crucial de maintenir un programme de nettoyage fréquent. Alors, comment se débarrasser de ces parasites de cette façon ?

Nettoyez-le plus souvent les zones poussiéreuses, c’est-à-dire, les endroits où la poussière s’accumule le plus. Essuyez-les plusieurs fois par semaine avec un chiffon humide ou en microfibre. Veillez aussi à ramasser la cendre au lieu de la balayer avec un balai pour qu’elle ne s’envole pas pour s’accumuler sur les tapis. Lorsque vous nettoyez les armoires et les comptoirs, vous pouvez laver le chiffon ou le dépoussiérer dans une poubelle à l’extérieur.

Aussi, aspirez les tapis, les moquettes, les peluches et les meubles. Attention ! Les aspirateurs normaux ne font qu’aspirer de gros morceaux de poussière tout en renvoyant les particules microscopiques dans l’air. Pour vraiment aspirer : la poussière, les squames et autres allergènes, il est préférable d’utiliser un aspirateur avec un filtre HEPA scellé. Ces machines emprisonnent de petites particules dans leurs mailles fines, notamment le pollen, la cendre, et même la fumée de tabac. Les filtres HEPA capturent jusqu’à 99 % des particules d’au moins 0,3 microns. Ainsi, ils empêchent que les particules ne soient rejetées dans l’air. Si vous êtes sensible à la cendre, lorsque vous passez l’aspirateur, portez un masque anti-poussière. En plus de cela, ouvrez les fenêtres ou demandez à quelqu’un d’autre de le faire.

  • Laver les tissus à l’eau chaude

Heureusement, les températures élevées ne sont pas du tout favorables aux acariens. Alors pour les éliminer, mettez les draps, les oreillers, les vêtements, les rideaux et les autres tissus lavables dans la machine à laver, à une température de 54° à 60°C. En le faisant, vous les éliminerez tout en retirant leurs excréments ainsi que les particules de peau. Utilisez également une température similaire dans la sécheuse et faites fonctionner le cycle jusqu’à ce que tout soit complètement sec. En effet, la chaleur du sèche-linge tuera les acariens qui ont survécu à la machine à laver. Essayez de le faire sur une base hebdomadaire afin de réduire au minimum sa population.

À noter qu’un lit chaud, sombre et humide est l’habitat idéal pour le développement de ces parasites, c’est pourquoi il est recommandé de laver tous les accessoires du lit chaque semaine. De plus, les cellules mortes accumulées la nuit deviennent la nourriture idéale pour ces petits parasites. En outre, les tissus de laine et de soie sont inhospitaliers pour eux. C’est pourquoi ils n’en contiennent généralement pas.

Utilisez aussi un nettoyeur à vapeur sur votre canapé, votre lit et vos tapis. En effet, ces nettoyeurs sont excellents comme moyen pour nettoyer les équipements qui ne peuvent pas se mettre dans la machine à laver. De plus, la plupart de ces nettoyeurs atteignent une température de 93° à 121° C, ce qui les rend plus chauds que les températures des machines à laver et des séchoirs.

Utilisez également ce nettoyeur à vapeur sur les tapis, les rideaux, les coussins, les surfaces de la cuisine et de la salle de bain, et d’autres endroits difficiles d’accès. La vapeur tue, non seulement ces petits parasites, mais désinfecte aussi en éliminant les bactéries et les spores de moisissure. Par ailleurs, n’oubliez pas que si la vapeur peut tuer les acariens à 100 %, leurs excréments et leurs cadavres restent et sont responsables des allergies. Après le nettoyage à la vapeur, passez à nouveau l’aspirateur.

  • Tuez les acariens en les congelant.

Tout comme ces petits insectes ne peuvent pas survivre à des températures élevées, ils ne peuvent pas non plus survivre à un froid extrême. Pour les articles plus délicats qui ne peuvent pas être lavés, comme les peluches, la soie ou la dentelle, mettez-les dans un sac en plastique et placez-les au congélateur pendant 24 heures. Cela tuera tous les acariens, mais n’enlèvera pas leurs excréments. De ce fait, assurez-vous d’aspirer les objets lorsque vous les enlevez du congélateur.

  • Saupoudrez de la terre de diatomées sur les lits, les meubles et les tapis

La terre de diatomées, une fine poudre naturelle fabriquée à partir de roche de silice, perce littéralement l’exosquelette de ces petites bêtes invisibles lorsque ces dernières la traversent en rampant. Ainsi, cette poudre les tue instantanément. Voici comment se débarrasser d’eux en utilisant de la terre de diatomées.

Saupoudrez de la terre de diatomées partout où vous pensez que les acariens peuvent se trouver, comme dans vos lits et ceux d’animaux, les tapis, les meubles, les tissus d’ameublement, etc. Laissez cette substance le plus longtemps possible pour que toutes les petites bêtes puissent y pénétrer et mourir. Ensuite, passez l’aspirateur.

La terre de diatomées est totalement sûre pour les humains et les compagnons domestiques. Elle peut également tuer les cafards, les puces et les punaises de lit. Utilisez-la souvent pour contrôler la population d’acariens et les empêcher de se reproduire.

  • Utilisez un matelas et un oreiller hypoallergénique ou une couverture antiallergique.

Entre 10 000 et plus d’un million d’acariens peuvent vivre dans un matelas moyen. Même celui qui est très propre en est plein. Malheureusement, il n’est pas possible de fabriquer un matelas totalement exempt de poussière et d’acariens. Toutefois, le modèle accompagné d’ un oreiller hypoallergénique et/ou une housse de protection permettent de les réduire considérablement. En principe, le matériau de literie hypoallergénique est fait d’un tissu tissé serré qui rend pratiquement impossible sa pénétration. De plus, un matériau imperméable empêche la transpiration et les peaux mortes de pénétrer. Cela évite davantage à ces parasites de vivre et de se développer dans votre lit.

En outre, les housses et les protections antiallergiques sont moins chères que les matelas et les oreillers hypoallergéniques. Elles agissent de la même manière comme une barrière impénétrable, pour empêcher ces parasites de s’y introduire. De même, si des acariens ou d’autres allergènes sont présents, le protège-matelas prévient les infiltrations dans le lit.

  • Remplacer les tapis par des sols durs.

Comme les lits et les meubles, les tapis sont un refuge pour les acariens, car ils se nourrissent des peaux mortes et des squames de l’animal. Si vous en avez les moyens, enlevez les tapis de votre chambre, ou idéalement, de toute la maison. Remplacez-les par des revêtements de sols durs, tels que du linoléum, du stratifié ou du carrelage.

Si vous ne pouvez pas vous débarrasser des tapis ou si cela vous coûte trop cher, essayez d’y passer l’aspirateur régulièrement, au moins deux ou trois fois par semaine. Vous pouvez également acheter des sprays pour tapis et des traitements qui éliminent ces parasites et autres allergènes des tapis, mais à long terme. Par contre, il sera plus rentable d’installer un sol dur pour se débarrasser des tapis infestés.

  • Ne faites pas votre lit le matin

Si vous n’aimez pas faire votre lit le matin, c’est une bonne nouvelle pour vous. Les acariens aiment la chaleur, donc en ne faisant pas le lit, vous permettrez à la housse de couette et au lit lui-même d’être ventilés. L’humidité accumulée par le lit pendant la nuit, comme la sueur, peut donc se sécher.

  • Débarrassez-vous des rideaux, des coussins et des meubles en tissu.

Les rideaux et les tissus d’ameublement sont un refuge pour les acariens. En effet, le tissu emprisonne la poussière et l’humidité, dont ces derniers se nourrissent. Il les protège des menaces potentielles. Chaque fois que vous ouvrez et fermez les rideaux ou que vous vous asseyez sur un canapé en tissu, des débris d’acariens sont répandus dans l’air. Voici quelques conseils utiles que vous pouvez appliquer :

Remplacez les rideaux par des stores faciles à nettoyer. Jetez les coussins en tissu et remplacez-les par des coussins en d’autres matériaux tels que : le cuir ou le cuir artificiel. Ceci s’applique aussi aux coussins de canapé ou de chaise. Si vous ne voulez pas vous débarrasser de vos meubles en tissu, vous aurez besoin d’un nettoyeur à vapeur.

  • Ne pas laisser les animaux domestiques dans la chambre à coucher

Les acariens adorent les squames des mammifères, alors essayez de les garder hors de votre chambre et de votre lit. À part cela, n’oubliez pas de les baigner régulièrement. Si vous avez une race qui perd trop de poils, passez l’aspirateur plus souvent et lavez sa literie une fois par semaine. N’oubliez pas que les chiens et les chats peuvent également souffrir d’allergies aux acariens. Il est donc important de leur réserver des zones exemptes de poussière.

Les mites peuvent-elles me mordre ?

Contrairement aux punaises de lit, les acariens ne mordent pas. Ils se nourrissent de peaux mortes qui ont été rejetées. Certaines personnes sont extrêmement sensibles aux acariens et à leurs excréments. Celles-ci se présentent généralement sous la forme d’une éruption cutanée.

Doit-on utiliser un spray ou des remèdes naturels pour éliminer les acariens ?

Les sprays anti-acariens peuvent les tuer jusqu’à 99 %, cependant, les cadavres et les excréments restent et provoquent des allergies. Donc les tuer ne suffira pas. Vous devez aspirer la zone ou secouer la litière pour enlever tout résidu après les avoir tués.

Si le spray est assez efficace, les remèdes naturels tels que l’utilisation de la chaleur et de la froideur extrême, l’utilisation de la terre de diatomées ou de l’huile de théier sont plus sûrs. Ces méthodes sont moins chères, et tout aussi efficaces.

Comment lutter efficacement contre les acariens ?

En bref, afin de prévenir les acariens, il faut nettoyer et passer l’aspirateur régulièrement, car cela empêche la poussière de s’accumuler. Aussi, pour éviter que les allergènes ne se répandent dans la maison, le nettoyage régulier des bouches d’aération est nécessaire. Par ailleurs, un lavage hebdomadaire de tous les éléments du lit, à des températures d’au moins 54 °C est aussi efficace.

Outre cela, il faut utiliser des taies d’oreiller et des oreillers hypoallergéniques qui sont impénétrables aux acariens. Il est également nécessaire d’ouvrir, de façon régulière, les fenêtres pour permettre à l’air de circuler et faire baisser le taux d’humidité. Le remplacement des tapis, des rideaux et des meubles en tissu par des sols durs, des stores et des meubles en cuir ou en cuir synthétique permet aussi d’éliminer les acariens.