La lumière pulsée : efficace pour en finir avec les poils

épilation

La lumière pulsée révolutionne la technique d’épilation. Contrairement aux autres méthodes classiques d’épilation comme celle à la cire, au rasoir ou à la crème dépilatoire, la lumière pulsée est une épilation définitive, au même titre que l’épilation à laser. Il s’agit donc d’une alternative au rasage régulier qui est souvent lassant et demandant beaucoup de temps. Puisque cette technologie de la lumière pulsée suscite toutefois de nombreuses questions empêchant les hommes et femmes de franchir le pas de manière insouciante, nous allons essayer d’y mettre un peu de lumière à travers cette information. Comment fonctionne l’épilation à la lumière pulsée ? Est-ce vraiment indolore et définitive ?   Est-ce qu’elle convient à toute personne ? Y a-t-il des contre-indications ?

Comment fonctionne l’épilation à la lumière pulsée ?

L’épilation à la lumière pulsée est une technique d’épilation utilisant un appareil spécifique (épilateur à lumière intense pulsée ou lampe flash) qui émet une impulsion lumineuse. Cette dernière se transforme en chaleur dès qu’elle est captée par la mélanine ou le pigment du poil et va détruire le bulbe pileux. Les poils finissent par tomber au bout de quelques jours voire quelques semaines et ne repoussent plus.  Le dispositif cible en particulier les poils en phase de croissance. L’atout est que cette technique est efficace sur tous les poils de toutes les régions pileuses du corps, allant de ceux des aisselles, des oreilles, des sourcils, du dos, des mollets, en passant par les poils du visage, des bras, du torse, aux poils des zones intimes comme le maillot, fesses, sillon inter-fessier. Cette méthode ne cause en plus ni irritation ni douleur. Aucune étude ne démontre pour l’instant qu’une telle opération soit risquée pour la santé de la peau. Par rapport à l’épilateur au laser ou électrolyse, l’épilation à lumière pulsée présente aussi l’avantage d’offrir une capacité d’émission plus importante et une faculté à s’adapter à la pigmentation de la peau. La lampe flash est proposée souvent par un dermatologue en cabinet, mais peut l’être également par un esthéticien ou une esthéticienne dans un institut spécialisé comme pyrene.fr/.

Est-ce vraiment une méthode indolore et définitive ?

En principe, la lumière pulsée ne cause à l’utilisateur aucune douleur. Toutefois, on peut ressentir quelques picotements ou une légère sensation de brûlure notamment lorsque le flash lumineux est envoyé sur une peau plus sensible comme celle de l’aine ou des aisselles. Vous pouvez après l’épilation y appliquer des produits hydratants, mais par contre le déodorant et les produits qui contiennent de l’alcool sont déconseillés, car ceux-ci pourraient entrainer quelques irritations. En revanche, la lumière pulsée représente un danger pour certaines cellules de la rétine. L’institut qui pratique cette technique ne fait pas l’impasse sur la protection des yeux du patient à l’aide d’une paire de lunettes spécifiques. Le résultat de l’épilation par lumière pulsée n’est pas immédiat après la première et ni même de la deuxième séance et c’est en ce point que demeure le seul inconvénient de cette technique. Il faut généralement entre 3 et 5 séances pour que le résultat soit visible. Cela varie en fonction de la carnation de la personne, de la nature des poils, mais aussi de la machine d’épilation utilisée. Mais, une fois épilés, les poils ne repoussent plus. Il s’agit donc d’une méthode d’épilation définitive. Les spécialistes conseillent d’espacer chaque séance de 6 semaines à 8 semaines. Il est aussi préférable de faire des séances d’épilation dite d’entretien, bien que le poil ne repousse plus, jusqu’à qu’à ce que la personne atteigne un certain âge.

Est-ce que l’épilation à la lumière pulsée convient à tout le monde ?

Cette méthode d’épilation révolutionnaire est généralement accessible à tout le monde tant à la gent féminine qu’à la gent masculine, mais la plupart des adeptes sont des hommes. Toutefois, en fonction du type de peau de la personne, les résultats ne sont pas les mêmes. En effet, si la lumière pulsée absorbée par la pigmentation est plus réactive sur une peau claire et un poil foncé, l’effet est plus amoindri sur les poils blancs ou clairs. Pareil si la personne a utilisé récemment une solution de décoloration. Elle n’offre pas non plus d’effet satisfaisant aux personnes ayant un teint mat, métissé et surtout celles à peau sombre. Cela est évident, car comme dit en amont, c’est grâce au pigment présent, à la mélanine que le bulbe est éliminé, alors que le pigment observe une carence sévère chez ces personnes. Heureusement que l’épilateur à lumière pulsée est aujourd’hui muni de filtres permettant aux teints trop foncés d’y avoir recours. L’épilation à la lumière pulsée ne fonctionne pas avec la peau bronzée et les zones de tatouage. Sachez enfin qu’elle est contre-indiquée dans certains cas, celui d’une femme enceinte ou allaitante, des personnes diabétiques, épileptiques et cardiaques. De même pour les personnes sous traitement anticoagulant, d’antibiotiques ou médicaments photo-sensibilisants et celles atteintes d’une maladie du sang. En ce qui concerne les contraintes d’âge, il faudra avoir 16 ans et plus pour pouvoir recourir à cette méthode, certains instituts requièrent même une attestation parentale avant d’accepter les patients mineurs.

Combien coûte une séance d’épilation à la lumière pulsée ?

L’épilation à la lumière pulsée séduit de plus en plus d’adeptes grâce à sa simplicité et à son efficacité sur le long terme. Néanmoins, nombreux sont ceux qui sont freinés en raison de moyens financiers. En effet, le coût de cette méthode épilatoire peut représenter un budget conséquent bien que cela soit moins cher que l’épilation définitive utilisant la technologie du laser. Le coût est variable selon la zone à épiler et évidemment d’un institut à un autre. En guise d’exemple, pour une seule séance d’épilation des aisselles, comptez en moyenne entre 50 à 100 euros, pour l’épilation du pubis et le maillot la fourchette du prix est de 85 à 120 euros par séance. Tandis que pour épiler une jambe entière, le prix peut grimper à 200 euros minimum et 350 euros au maximum. La plupart des centres d’épilation pratiquent des tarifs dégressifs comme environ 225 euros pour 5 séances d’épilation des aisselles, ou 540 euros pour l’épilation définitive de maillot. Votre investissement de départ pourrait être tout de même rentabilisé du fait que vous n’aurez plus jamais à vous épiler. Sachez également qu’il est possible d’avoir un appareil d’épilation à la lumière pulsée avec puissance modérée pour un usage personnel à domicile.