Acheter un bol de chant : 7 erreurs à éviter

Avant d’acheter un bol chantant, vous devez prendre en compte certains points. Prendre la bonne décision d’achat pour ce produit quelque peu exotique n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. Et ce, surtout si vous avez peu ou pas d’expérience avec ces bols. Si vous évitez les 7 erreurs suivantes, vous économiserez non seulement de l’argent, mais éviterez aussi des déceptions pour ainsi profiter longtemps de votre bol chantant.

Erreur n°1 : Acheter d’un bol chantant inadapté à l’usage

Avant d’acheter un bol chantant, vous devez réfléchir à ce que vous voulez en faire. Doit-il être utilisé comme une aide à la vigilance à l’école ou au jardin d’enfants ? Pour la méditation ? Pour un massage sonore ? Ou encore pour une thérapie par le bol chantant ? Un bol chantant japonais coûteux ou un bol chantant de méditation de la Sangha, par exemple, serait surdimensionné pour le travail avec les enfants et ne conviendrait pas à un massage sonore professionnel. Vous trouverez les bols chantants adaptés à chaque usage dans la description de chaque article.

Erreur n°2 : Acheter le mauvais maillet pour le bol chantant

Vous avez besoin du maillet pour faire sonner le bol chantant. Cependant, tous les maillets ne conviennent pas à toutes les coquilles et à tous les usages. Tout dépendra de la taille du bol, ainsi que du type de son que vous souhaitez entendre. Un son dur n’est pas adapté au massage sonore, par exemple. Pour bien choisir, fiez-vous aux recommandations de maillets et d’échantillons sonores appropriées pour chaque bol, que vous pourrez écouter. En ce qui concerne le batteur, vous devrez également bien vous renseigner afin de trouver celui qui conviendra le mieux.

Erreur n°3 : Dépenser trop d’argent pour le bol chantant

Le prix d’un bol chantant varie généralement entre 20 € à 100 €. Cela dépend entièrement de l’utilisation prévue, du poids et de la qualité de la coquille. Il faut également tenir compte de la taille et du poids de l’obus, plus celui-ci est gros et lourd, plus il est coûteux. Pour éviter de trop dépenser, vous pouvez aussi faire des achats progressifs. Dans le domaine du massage sonore, il est envisageable de commencer avec 2 ou 3 bols et augmenter progressivement avec d’autres bols.

Erreur n° 4 : Investir dans le mauvais bol chantant

Vous pouvez non seulement dépenser trop, mais aussi vous tromper de produit. Pour éviter cela, assurez-vous de prendre les bols chantants qu’il vous faut vraiment. Si, par exemple, vous appréciez un son de très haute qualité et de longue durée pour votre méditation, optez pour un bol chantant japonais ou un bol de méditation Sangha.. Évitez surtout de vous précipiter vers le bol chantant tibétain bon marché pour ce genre d’usage. Et si vous voulez commencer par le massage sonore, vous devriez également vous procurer les bols chantants thérapeutiques appropriés ou du moins vous assurer que le bol est de la bonne taille. Autrement, vous serez vite déçu.

Erreur n°5 : Acheter un bol chantant sans l’écouter

N’achetez pas le bol chantant comme “le chat dans le sac” ! Convainquez-vous au préalable du son en utilisant les échantillons sonores que vous trouverez avec chaque description de produit. Effectivement, il se pourrait que le son ne vous plaise pas, qu’il ne résonne pas assez longtemps ou qu’il ne sonne pas tel que vous l’espériez. Même si le son est légèrement altéré par les haut-parleurs de votre PC, vous aurez une très bonne idée de celui-ci. Après tout, c’est une caractéristique essentielle du bol chantant, tant que vous ne l’utilisez pas comme un pur objet de décoration et d’artisanat asiatique.

Erreur n° 6 : Acheter les bols chantants séparément

Les bols chantants avec tous leurs matériels sont souvent le meilleur choix d’achat, autant pour les débutants que pour les professionnels. Pour les débutants, l’avantage est surtout perçu par rapport au prix comparé à l’achat séparé du bol chantant, du maillet et du coussin. Par la même occasion, ils éviteront des erreurs de combinaison de tous les accessoires.
Les ensembles se présentent parfois en un set de plusieurs bols chantants qui s’emboîtent les uns dans les autres. Pour les professionnels, ils sont surtout intéressants de par le bel harmonie sonore qu’ils forment. Achetés individuellement, cet assortiment de bol coûterait largement plus cher que séparément.

Notez bien que les petits défauts visuels tels que les taches noires ou les légères nuances de couleur n’affectent généralement pas le son. Ils sont dus aux processus de fabrication en Inde ou au Népal, qui ne sont pas aussi développés et standardisés qu’en Europe ou aux États-Unis. Les taches noires peuvent être causées par des inclusions d’air lors de la fusion du métal (appelées soufflures). Et en ce qui concerne les nuances de couleur, elles proviennent de la peinture faite à la main. Ne surestimez pas ces petites apparences visuelles lorsque vous achetez un bol chantant. Considérez-les plutôt comme un signe d’authenticité et d’individualité qui rend votre bol chantant unique.