Lorsque les femmes ménopausées souffrent de troubles du sommeil

La ménopause est une période de la vie qui touche chaque femme à un moment donné. Pendant la ménopause, le système hormonal de l’organisme change de façon spectaculaire. Par conséquent, presque une femme sur deux est affectée par des troubles du sommeil pendant cette phase de sa vie.

Des enquêtes scientifiques menées en Autriche ont montré qu’à partir de 50 ans, les troubles du sommeil chez les femmes et le sommeil pendant la ménopause augmentent de 260nsteigen.

Quelles sont les causes des troubles du sommeil à la ménopause

La baisse du taux d’œstrogènes comme cause des troubles du sommeil pendant la ménopause

C’est principalement la fluctuation de l’activité des ovaires et la baisse du niveau d’œstrogènes qui entraînent des troubles du sommeil pendant la ménopause. L’œstrogène n’est pas seulement l’une des principales hormones sexuelles, c’est aussi une hormone importante pour contrôler les phases du sommeil. Parce que l’œstrogène fonctionne aussi dans le cerveau. Là, l’œstrogène produit des substances messagères comme l’acétylcholine ou la noradrénaline. Ces substances messagères favorisent les phases de sommeil profond. La baisse du taux d’œstrogène peut vraiment perturber les phases de sommeil, ce qui a pour conséquence de perturber le sommeil.

L’hormone du sommeil : La mélatonine comme cause des troubles du sommeil pendant la ménopause

Ce n’est pas seulement la baisse du taux d’œstrogènes, qui disparaît complètement à la fin de la ménopause, qui est une cause de troubles du sommeil pendant la ménopause. Durant cette phase de la vie, le niveau de mélatonine diminue également. La mélatonine est connue pour être l’hormone du sommeil la plus importante.

Troubles du sommeil pendant la ménopause et bouffées de chaleur

Toutes les femmes qui ont déjà vécu la ménopause peuvent vous parler des bouffées de chaleur soudaines. Lorsque les bouffées de chaleur se produisent la nuit, elles sont suivies d’un réveil soudain avec le problème de se rendormir.

Les bouffées de chaleur sont également une conséquence de la modification des niveaux d’hormones. Les changements hormonaux dans l’organisme ne peuvent pas seulement être la cause de troubles du sommeil pendant la ménopause. Le niveau d’hormones peut avoir un effet sérieux sur le bien-être général.

L’hormonothérapie pendant la ménopause ?

Les médecins conventionnels recommandent souvent une thérapie hormonale pour les symptômes de la ménopause. L’organisme est alimenté en œstrogènes sous forme d’hormones par des médicaments spéciaux sous forme de comprimés ou de crèmes qui agissent à travers la peau. Pour que l’œstrogène puisse être transformée par l’organisme, il faut également prendre des “progestatifs”.

Dans le cas d’une thérapie hormonale, le médecin doit cependant toujours préciser le rapport risques/bénéfices. L’hormonothérapie artificielle a des effets secondaires tels que l’augmentation de la croissance de la paroi utérine.

Les femmes qui suivent une thérapie hormonale ont également un risque accru de cancer du col de l’utérus ou du sein. Le risque d’accident vasculaire cérébral ou de thrombose est également accru.

Remède ménager pour un meilleur sommeil pendant la ménopause

Les alternatives à l’hormonothérapie conventionnelle :

Grâce à un régime alimentaire ciblé, il est possible de contrer et de soulager efficacement les symptômes de la ménopause tels que les troubles du sommeil ou les bouffées de chaleur.

Certains aliments contiennent des œstrogènes naturels appelés phytoestrogènes :

* Soja : Le soja contient beaucoup d’isoflavones (œstrogènes naturels). Les produits à base de soja comme le tofu ou le lait de soja sont un excellent moyen de compenser le manque d’œstrogènes s’ils font partie de l’alimentation normale.

* Graine de lin : la graine de lin ou l’huile de lin contient une concentration accrue de lignanes. Leur structure est très similaire à celle des œstrogènes et elles sont bien adaptées pour réduire les symptômes de la ménopause tels que les troubles du sommeil  ou les bouffées de chaleur.

* Les légumes secs : les légumes secs tels que les lentilles, les haricots, les pois, et les pois chiches peuvent également équilibrer les niveaux d’hormones. Comme les graines de lin, ils contiennent aussi des fibres précieuses.

* Les semences : les graines telles que les graines de tournesol, les graines de courge ou le sésame

* Les fruits secs : les fruits secs ne sont pas seulement une bombe de vitamines mais aussi une bonne source de phytoestrogènes.

Les plantes médicinales : de nombreuses plantes médicinales contiennent des phytoestrogènes : le trèfle rouge, le houblon, le millepertuis, le poivre des moines ou la bougie d’argent de raisin permettent d’équilibrer les hormones. Souvent proposées sur le marché sous forme de mélange de thé, elles constituent un bon remède domestique pour vous aider à mieux vous endormir avec le thé. Ces plantes médicinales sont désormais également disponibles en pharmacie sous forme de comprimés pour un meilleur sommeil.

Les super-aliments sont très en vogue : une poudre fabriquée à partir de la plante Maca s’est fait un nom comme remède aux troubles du sommeil pendant la ménopause. La Maca pousse en Amérique du Sud et aurait un effet équilibrant sur la balance hormonale ainsi qu’un effet aphrodisiaque.

Le traitement homéopathique peut également être une bonne alternative au traitement médical conventionnel pour un meilleur sommeil lors des symptômes de la ménopause. L’homéopathie a écrit sur ses cartes qu’elle peut également traiter avec succès les troubles du sommeil pendant la ménopause.

Troubles du sommeil pendant la ménopause – autres conseils utiles

En plus d’une alimentation équilibrée, il est important, surtout pendant la ménopause, d’éviter le stress inutile en cas de troubles du sommeil. Les femmes souffrent déjà d’un niveau de stress accru en raison des symptômes de la ménopause. Voici quelques conseils utiles pour réduire le stress :

– Le sport : mieux dormir grâce au sport est un bon moyen de s’entraîner et de réduire le niveau de stress. Cependant, le corps a besoin d’au moins une heure de repos avant de se coucher pour se détendre suffisamment avant de s’endormir. Une petite promenade à l’air libre est également indiquée pour se détendre avant de s’endormir si vous avez du mal à vous endormir ou si vous avez des problèmes de sommeil pendant la ménopause.

– Mieux s’endormir grâce à la méditation : les techniques de méditation sont un bon moyen de se déconnecter et de laisser le stress de la journée derrière soi.

– Un rythme diurne et nocturne régulé est toujours important pour les troubles du sommeil et surtout pour le sommeil par des troubles pendant la ménopause. Cela aide le corps à s’adapter à l’endormissement quotidien.

Si vous avez des problèmes de sommeil pendant la ménopause, il est essentiel de vérifier votre niveau de caféine. Évitez le café et les autres boissons contenant de la caféine à partir de l’après-midi. Au fait, un bon dernier verre est toujours du lait chaud avec du miel.

Les repas lourds avant d’aller au lit favorisent les troubles du sommeil pendant la ménopause. Évitez les repas lourds avant d’aller vous coucher.

Troubles du sommeil pendant la ménopause : L’environnement de sommeil

Les conseils les plus simples de Better Sleeping concernent toujours l’environnement du sommeil, la chambre à coucher. L’ameublement de la chambre à coucher est crucial pour une nuit de sommeil réparateur, surtout en cas de troubles du sommeil. La chambre à coucher doit absolument être un environnement détendu. Les tueurs de sommeil tels que les ordinateurs ou la télévision n’ont pas leur place dans cette pièce. Une température optimale pour le sommeil et de l’air frais facilitent l’endormissement. Si vous souffrez de troubles du sommeil pendant la ménopause, il est également extrêmement important d’assombrir complètement la chambre à coucher. La lumière vive perturbe la production de l’hormone du sommeil, la mélatonine. Un éclairage agréable et discret est recommandé comme lampe de chevet. Si vous avez des problèmes de sommeil pendant la ménopause, une musique de fond douce et apaisante peut également vous aider à vous endormir.

Conclusion sur les troubles du sommeil à la ménopause

La ménopause n’est pas une phase facile de la vie pour les femmes. Les symptômes de la ménopause peuvent avoir un impact extrême sur la vie quotidienne. Les femmes qui souffrent de troubles du sommeil pendant la ménopause doivent absolument faire quelque chose de bien pour leur corps. Le bien-être ne donne pas seulement des ailes au corps, mais aussi à l’âme.